Ouvriers différents mais compétents

Posté le 5 février 2014

La RAE, attestation qui reconnaît les compétences des travailleurs en situation de handicap a été délivrée le 11 décembre 2013 au Génocentre d’Evry.

Câbles, tuyaux, bijoux, vis, tapis, produits de beauté, étiquettes, ballotins de chocolats, gâteaux, thé, ces matières passent quotidiennement entre les mains des personnes travaillant en ESAT*. Leur minutie, leur adaptabilité ou encore leur sens de l’esthétique ont permis à 119 personnes issues de 16 établissements de la région d’obtenir l’attestation « Différent et Compétent ».

Philippe et Henda sont ouvriers à l’atelier de conditionnement de l’ESAT Jacques Monod d’Antony. La première depuis 20 ans, le second travaille depuis 22 ans déjà dans cet établissement qui œuvre à l’insertion sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap. Tous deux conditionnent des produits prêts à être livrés aux clients. Ils n’ont pas de diplôme, juste une solide expérience de terrain qu’ils se proposent de valider par une Reconnaissance des Acquis de l’Expérience.

La différence n’exclut pas la compétence

Henda se voit remettre son attestation "Différent et Compétent" par VéroniquePour Véronique, monitrice d’atelier à l’ESAT Jacques Monod, ces personnes ont besoin, comme tous, que l’on croit en leur progression. Ce que l’ouvrier est capable de faire au quotidien est alors valorisé par une attestation de compétences, délivrée après un dossier de preuves qu’il a constitué avec son tuteur au sein de l’ESAT. Le jury, composé de professionnels, directeurs d’établissement et certificateur de l’Education nationale ou du Ministère de l’Agriculture, reconnaît les compétences en rapport avec un référentiel métier de droit commun.

Il propose aussi une mise en perspective qui peut permettre à l’ouvrier de s’engager dans une progression professionnelle en lien avec son projet individualisé. Des stages sont possibles dans des entreprises extérieures, et à long terme cela peut donner aux personnes accompagnées l’opportunité de sortir de l’ESAT. Cela contribue à mettre l’organisation et les personnes en mouvement », explique Nicolas Le Guennec, coordinateur du GCSMS* en Ile-de-France.

Je vous remercie pour cette journée, toi (Véronique) et l’établissement, a lancé Henda, qui a reçu ce 11 décembre l’attestation « Différent et Compétent » sur le métier d’agent de fabrication industrielle. Tous ont tenu à remercier les moniteurs d’atelier qui les ont accompagnés tout au long de l’année et ont pu croiser leur regard sur leurs propres pratiques professionnelles.

*Etablissement et Service d’Aide par le travail

* Le Groupement de coopération sociale et médico-sociale rassemble dans la région Ile-de-France 19 établissements (16 sont en cours d’adhésion).

Légende photos : Philippe et Henda sont accompagnés de leur monitrice d’atelier et du directeur de l’ESAT Jacques Monod lors de la Remise des attestations de compétences « Différent et compétent » au Génocentre d’Evry.